L'arbre de paix

L'arbre de paix

L'arbre de paix

Lamater vous amène dans les coutumes de l'Ouest du Cameroun avec une plante riche en symbolique.
Cette plante verte aux feuilles minces et longues, variété de l'espèce Dracaena fragrans,

est présente dans presque toutes les concessions à l’ouest du Cameroun. Elle est utilisée pour symboliser l'unité ou l'entente.

Appellation et étymologie

Dans plusieurs pays Bamileke, cette plante est nommée "pfuekan".

"pfue" signifie détruire, écrouler, défaire et kan signifie fermeture barrière. On peut donc interpréter le pfuekan comme un destructeur de fermeture, un appel à la paix.

Quelques usages fréquents

  • Célébration de la naissance de jumeaux: dans de nombreuses traditions de peuples bamileke, la mère des jumeaux doit enjamber une tige d'arbre de paix au niveau de sa porte d'entrée avant d'entrer dans sa maison pour la première fois avec ses jumeaux.
  • Symbole de l'union de deux familles: les parents de la mariée l'offre au couple durant le mariage coutumier.
  • Aurevoir à un défunt: lors des funérailles, on le jette dans la tombe du défunt
  • Décoration: il sert de pièce décorative d'intérieur ou d'extérieur.

Remarque: l'arbre de paix est de nos jours retrouvé dans d'autres regions du pays, signe de la communion des diverses cultures Camerounaises.

 


Liquid error: Could not find asset snippets/gsc-script.liquid